Tristese au Kosovo L’Islande se qualifie pour sa première Coupe du monde

L'Islande s'est qualifiée pour le Mondial 2018 en battant le Kosovo 2-0 lundi soir à Reykjavik La Serbie, absente lors de la précédente édition en 2014, s'est qualifiée pour le Mondial 2018 en terminant première de son groupe de qualification grâce à sa victoire contre la Géorgie (1-0), lundi. Les Serbes, qui ont arraché la victoire en fin de match, ont vu le Pays de Galles, leur principal rival avant l'ultime journée, chuter à domicile contre l'Irlande (1-0). Les Gallois, demi-finalistes de l'Euro-2016, sont éliminés, tandis que l'Irlande décroche l'une des huit places de barragistes. KBP

Pristina, 10 October, 2017

L’Islande s’est qualifiée pour le Mondial 2018 en battant le Kosovo 2-0 lundi soir à Reykjavik, une première historique pour la petite île volcanique prise par la fièvre du foot depuis son parcours sensationnel à l’Euro-2016

L’Islande, nation nordique de 334 000 habitants, s’est qualifiée pour le premier Mondial de son histoire en terminant première de son groupe de qualification grâce à sa victoire contre le Kosovo (2-0), lundi. Les Islandais, sensation de l’Euro 2016 en France en atteignant les quarts de finale dès leur première participation, devancent la Croatie, victorieuse en Ukraine (2-0) et assurée de décrocher l’une des huit places de barragistes grâce à un meilleur classement que la Slovaquie (14 points contre 12).

Dans l’arène surchauffée du Laugardalsvöllur, comme posée sur un geyser, les coéquipiers du joueur d’Everton Gylfi Sigurdsson n’ont pas flanché pour terminer le travail face au modeste Kosovo, dernier du groupe I et 184e au classement FIFA.

La Serbie, absente lors de la précédente édition en 2014, s’est qualifiée pour le Mondial 2018 en terminant première de son groupe de qualification grâce à sa victoire contre la Géorgie (1-0), lundi. Les Serbes, qui ont arraché la victoire en fin de match, ont vu le Pays de Galles, leur principal rival avant l’ultime journée, chuter à domicile contre l’Irlande (1-0). Les Gallois, demi-finalistes de l’Euro-2016, sont éliminés, tandis que l’Irlande décroche l’une des huit places de barragistes.

 

Mondial 2018 : les nations déjà qualifiées

17 nations sont d’ores et déjà assurées de disputer la Coupe du monde 2018 en Russie, du 14 juin au 15 juillet.

Pays-hôte, qualifié d’office: Russie

Afrique : Nigeria, Egypte

Amérique du Sud : Brésil

Asie : Iran, Japon, Corée du Sud, Arabie Saoudite

Amérique du Nord, centrale et Caraïbes, Mexique, Costa Rica

Europe : Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Pologne, Islande, Serbie

NDLR : Le 5e de la zone Amérique du sud affronte en barrage aller-retour le vainqueur de la zone Océanie (Nouvelle-Zélande) ; le 5e de l’Asie sera opposé au 4e de la zone Concacaf (Am. du Nord, Centrale et Caraïbes).

Le Kosovo a rejoint la FIFA en mai 2016, ce qui en fait le dernier membre en date. Il dispute donc logiquement sa première compétition préliminaire pour la Coupe du Monde de la FIFA™.

Un bon début…

Le Kosovo a arraché lundi un nul en Finlande (1-1) pour le premier match international de football de son histoire, lors de l’ouverture des qualifications au Mondial-2018. Un match que les Kosovars ont préparé dans une grande incertitude : la Fifa n’avait finalisé que dans l’après-midi la liste de ses joueurs autorisés à changer de sélection après avoir porté les couleurs d’un autre pays – Albanie, Allemagne, Suisse ou encore Norvège.

210e membre de la Fifa. Reconnu par une centaine de pays, le Kosovo a proclamé son indépendance en 2008. Mais celle-ci n’est pas reconnue par la Serbie qui s’oppose farouchement à toute reconnaissance internationale du petit pays balkanique, y compris par les instances sportives. Mais la Fifa a finalement admis en mai le Kosovo comme son 210e membre, ouvrant la voie à sa participation aux qualifications pour le Mondial 2018 en Russie.

Berisha, premier buteur de l’histoire du Kosovo. A l’heure de jeu, le milieu du club autrichien du Red Bull Salzbourg Valon Berisha, qui a joué pour la Norvège, s’est présenté pour transformer du pied droit un penalty et devenir le premier buteur de l’histoire du Kosovo. Valon Berisha faisait partie des joueurs autorisés seulement lundi à jouer pour le Kosovo. Il répondait au Finlandais Paulus Arajuuri qui avait battu du droit (18) le gardien kosovar Samir Ujkani, qui évolue à Pise en Serie B italienne.